Fête des mères et fête des pères

Publié le par la normande du 44

Une fête commerciale, oui ça c'est sûr, et après tout tant mieux pour les fleuristes et tous leurs confrères si, pour quelques jours dans l'année, ça fait marcher le commerce !

 

Mais aussi une occasion de se rappeler qu'on a chacun un père et une mère, qu'ils soient là ou partis, qu'on les aime ou que les ponts soient coupés depuis des années. Des parents biologiques... une occasion de les remercier parce qu'on est en vie et que c'est grâce à eux (qui étaient là grâce à leurs propres parents, et ainsi de suite, on peut remonter très loin, ce long relais des générations pour arriver jusqu'à nous !)

 

Des parents aussi, ou ceux qui ont tenu ce rôle, ceux qui se sont occupés de nous, depuis les pleurs du bébé au milieu de la nuit, les tentatives délicates d'apprendre à marcher, à parler, à tenir une cuillère, pour plus tard nous aider à ânonner nos exercices de lecture et apprendre ces fichues poésies, prendre le temps de jouer à un jeu ou de nous lire une histoire alors qu'ils tombaient peut-être de sommeil après une grosse journée et qu'il leur restait encore la vaisselle à faire et des dossiers urgents pour le lendemain, nous emmener au club de sport ou acheter des nouvelles baskets pour la rentrée, et plus tard encore aller nous chercher en pleine nuit au milieu de nulle part parce qu'on était en rade, et j'en passe !

 

Et puis on leur doit aussi beaucoup de ce qu'on a appris, beaucoup de nos découvertes d'enfant, d'adolescent ou d'adulte, la compréhension aussi de certaines choses de la vie. Et si parfois on s'entend mal avec eux, on ne peut pas tirer un trait sur nos propres racines et sur tout ce qu'ils nous ont donné... d'autant que personne n'est parfait, ni eux, ni nous.

 

Donc après tout, une journée par an pour offrir des fleurs à sa mère, ou une bouteille sympa à son père, ça n'est peut-être pas le bout du monde finalement, c'est même la moindre des choses pour leur dire au moins une fois dans l'année qu'on les aime et leur dire : merci !

Publié dans les petits bonheurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

LoLO 20/06/2011 12:55


C'est pas faux ! Et puis peut-être qu'un jour nous serons pendues à notre tour au téléphone...attendant une preuve d'amour de nos propres enfants...

Belle journée


Ernesse 07/06/2011 19:40


Hum… touchant…


le pèlerin 07/06/2011 11:33


j'ai un gros handicap : mes parents ont toujours refusé qu'on leur offre quoi que ce soit à la fête des mères - celle des pères n'existait pas encore - . J'ai donc une certaine peine à me sentir
concerné par ces célébrations... sauf quand ce sont mes petits-enfants qui m'accablent de baisers... Ca c'est du bonheur.


la normande du 44 07/06/2011 18:39



oui, des baisers, je crois que c'est de toute façon un des plus beaux cadeaux d'une fête des pères ou des mères : c'est le plus explicite pour dire à la personne qu'on l'aime ! J'ai l'impression
(je me trompe peut-être) que les cadeaux sont bien pratiques car c'est plus facile d'offrir un cadeau que de dire je t'aime... (Même s'il y a, c'est vrai, autant le plaisir de recevoir d'un côté
que celui d'offrir de l'autre.)



écureuil bleu 01/06/2011 19:56


Bonsoir Séverine. Oui, c'est important de fêter ses parents, et ça fait plaisir aussi de recevoir un mot gentil de ses enfants. Bonne soirée


la normande du 44 01/06/2011 23:22



oui, je crois que ces fêtes peuvent rendre heureux des deux côtés : les parents et les enfants !