Dimanche au château...

Publié le par la normande du 44

Quand la guitare rencontre la musique celtique, il y avait cet après-midi un concert de deux guitaristes hors du commun, Soïg Sibéril et Gilles Le Bigot (d'autres événements sont programmés, tapez "Châteaubriant" sur le site de loire-atlantique.fr ).

 

Ecouter de la musique en plein air : la guitare est un instrument qui s'y prête d'une manière très spéciale, tout en douceur. Imaginez...

 

Vous êtes assis dans l'herbe, dans une des cours intérieures du château médiéval, à l'ombre un arbre majestueux. A quelques mètres devant vous sont installés les guitaristes, qui ont annoncé une musique de Centre-Bretagne, une ridée. Les premières notes s'élancent, d'abord calmes puis petit à petit plus enlevées.

 

Les feuilles bruissent au dessus de votre tête, la vieille pierre des murs rayonne doucement au soleil, votre corps est un peu engourdi par l'immobilité de l'écoute mais dans votre tête résonne un feu d'artifice, une fontaine de notes chaleureuses et douces. Votre coeur est parti en voyage, emmène votre imagination vers les paysages de Basse-Bretagne ; une sorte de paix profonde, de sérénité s'installe, portée par la douce puissance des notes de la guitare. Une alchimie du bois, du métal et des doigts de l'artiste. Ca y est, vous êtes dans une sorte de transe, à la fois ici et ailleurs.

 

Tout à coup vous voyez les feuilles bouger avant de le sentir, un grand coup vent saisit l'arbre et le public ; vous êtes pris d'un grand frisson et vous vous surprenez à espérer qu'un grand coup de vent pourrait venir balayer ainsi les coeurs de la Terre entière pour les entrouvrir à la beauté, à la paix puissante et douce que vous venez d'entrapercevoir.

 

                   ............................................................................................................................................................................

 

Après que la dernière note ait résonné, dans l'instant de silence qui suit et qui est encore de la musique, vous êtes surpris de vous réveiller de la transe et vous ne pouvez vous empêcher un grand sourire, encore un peu chamboulé ...

 

Quand vous le pourrez, essayez d'écouter de la musique en plein air, qu'elle soit live ou enregistrée, pourquoi pas :

 

Mettez-vous devant votre fenêtre ouverte et laissez-vous imprégner par le ciel, les nuages, les plantes... 

 

Prochains RDV musique : impossible de rater la fête de la musique ! Mais il y en a aussi beaucoup d'autres, au théâtre, au conservatoire, à l'office du tourisme, etc ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ernesse 24/05/2011 19:42


NOTE : Penser à ne plus visiter ce blog sur le temps du travail… trop frustrant !

Bel hommage, ça donne envie d'y être !


la normande du 44 25/05/2011 15:45



Aie, désolée pour cet inconvénient ! A moins que la musique ne puisse servir d'inspiration pour mieux travailler ? Allez courage ;)



DAMIEN 23/05/2011 21:02


Bonsoir je vous souhaite la bienvenue dans cette communauté que j'administre. a trés vite alors!Je vais prendre le temps de vous connaitre au travers de vos écrits, merci en tous cas de vous être
inscris dans ma communauté des Petits-Bonheurs, Madine


la normande du 44 25/05/2011 15:47



Merci Madine, comme vous le voyez, j'essaie de proposer des petits bouts de poésie à ma manière, comme cette poésie que vous écrivez si bien sur votre blog !



bergson 22/05/2011 22:45


trop top la guitare celtique dommage de ne pouvoir être là


la normande du 44 24/05/2011 15:03



mais si justement, il suffit de fermer les yeux et de laisser la musique vous y emmener